Le Roman véritable

BookLe Roman véritable

Le Roman véritable

stratégies préfacielles au XVIIIe siècle

Oxford University Studies in the Enlightenment, 2008:08

2008

September 5th, 2008

Access Token
£75.00

Details

Other Formats

Price

Description

Une œuvre de fiction peut-elle être vraie? C’est ce que de nombreux auteurs du dix-huitième siècle ont prétendu dans les préfaces de leurs romans. Il est communément admis que cette revendication tente de déguiser la fictionnalité de la fiction, et de tromper le lecteur dans le but de lui faire prendre une illusion pour une vérité.
Dans cet ouvrage, Herman, Kozul et Kremer examinent d’un oeil neuf ce point de vue, et analysent tout un éventail de préfaces sous deux perspectives: sémantique et pragmatique. La lecture sémantique développe celle de G. May dans son étude pionnière, Le Dilemme du roman (1963), et situe la préface ainsi que sa prétention à la vérité à l’intérieur du récit fictionnel lui-même, où elle joue son rôle dans cette supercherie dont le lecteur est la cible. L’approche pragmatique, cependant, mène à une lecture absolument nouvelle de ces prétentions préfacielles, et révèle comment elles soulignent la fictionnalité du roman. Les auteurs avancent l’argument que cette déclaration qui nous est si familière ‘ceci n’est pas un roman’, sert à légitimer l’artifice du roman, et à établir une sorte de pacte de complicité avec le lecteur.
Herman, Kozul et Kremer nous permettent de voir d’une façon entièrement neuve l’écriture et la lecture de la fiction au dix-huitième siècle. Ils explorent les problèmes de légitimation et d’accréditation qui caractérisent non seulement les préfaces des romans, mais aussi bien d’autres discours de la première modernité.

'One of the great virtues of the book is that it moves us away from self-congratulatory accounts of naive eighteenth-century readers and acknowledges the sophistication of the period’s aesthetic strategies […] There is a real spirit of intellectual generosity, collective endeavour, and dialogue in Le Roman véritable, in keeping with the spirit of the Republic of Letters.''
Eighteenth-Century Fiction

'J. Herman fait l’hypthèse que la figure de l’enfant trouvé est à comprendre comme métaphore des ‘problèmes fondamentaux qui ont nourris les querelles entre romanciers et critiques dont s’est entourée la vogue du roman-mémoires entre la fin du XVIIe siècle et le debut du XIXe’ […] on voit à quelles passionnantes enquêtes J. Herman nous appelle.'
Eighteenth-Century Fiction

'[a] compelling new way to read eighteenth-century French fiction by conducting a sort of virtual genetic criticism […] the various chapters in Section II suggest the versatility of Herman’s method and the breadth of his knowledge.'
Modern Language Review

https://global.oup.com/academic/product/9780729409476?cc=us

Author Information

Table of Contents

Table of Contents
Section TitlePagePrice
Cover1
Half Title2
Title Page4
Copyright Page5
Dedication6
Table des matières 8
Liste des tables et figures10
JAN HERMAN, Introduction générale: 'ceci n' est pas un roman'12
I. Les dilemmes du roman28
1. MLADEN KOZUL, Le dilemme du roman de Georges May30
2. MLADEN KOZUL, Le 'dilemme du roman' et la poétique classique42
i. Hiérarchie générique et contrat de lecture42
ii. Une vraisemblance forcément morale45
iii. Une poétique du destinataire: la sympathie et l'intérêt47
3. JAN HERMAN, Stratégies préfacielles et roman véritable56
i. Le réflexif et le narratif: état de la question56
ii. Le roman véritable: accréditation et légitimation61
iii. Le romen véritable: quelle fiction, quelle illusion, quelle vérité?65
II. Légitimer le roman: l'argument narratif70
JAN HERMEN, Introduction74
4. JAN HERMAN, Le discours devant l'opinion80
i. Auteur et anonymat80
ii. Subjectivité et espace public87
iii. Rousseau et le pacte102
iv. Préface éthique et préface pragmatique108
v. Le récit préfaciel115
5. JAN HERMAN, Fictions légitimantes128
i. Du romanesque au non romanesque130
ii. Le dispositif épistolaire, ou 'Comment paraître sur la scène publique?'140
iii. Le manuscrit trouvé, ou 'D'où vient le texte?'161
iv. Ethos et pathos172
v. Légitimation endogène175
6. MLADEN KOZUL, Le roman entre orthodoxie et hétérodoxie182
i. Légitimation exogène182
ii. A la recherche d' un statut culturel185
iii. Roman et parole sacrée: rapprochements préfaciels188
iv. Le romanesque patristique de François Macé 192
v. Le romanesque pieux: la question de l'amour dans l'histoire dévote196
vi. Le romancier comme mauvais moine199
7. Séduction poétique, séduction amoureuse: du livre au corps204
i. Séduire et toucher204
ii. Du lexique au discours206
iii. Préface et séduction214
iv. La fiction comme tromperie217
v. La séduction mise en scène220
JAN HERMAN, Conclusion226
III. Légitimer la fiction: l'argument réflexif230
NATHALIE KREMER, Introduction232
i. La vraisemblance: valorisation ou dévalorisation de la fiction?233
ii. Dimensions de la vraisemblance237
8. NATHALIE KREMER, 'Les charmes de la fiction': pour une fiction vraisemblable244
i. La préface du Prince turc (1724) de Vignacourt244
ii. La préface des Trois nouveaux contes des fées (1735) de Prévost250
9. NATHALIE KREMER, 'Jamais au spectateur n'offrez rien d'incroyable': vraisemblance du récit véritable260
10. NATHALIE KREMER, 'Invraisemblable mais vrai...': le roman entre vérité et invraisemblance272
i. L'avertissement aux Mémoires de Madame de Saldaigne (1745) de Vignacourt273
ii. La préface de Gomgam (1711) de Bordelon287
11. NATHALIE KREMER, 'Les incroyables extravagances de la fiction': le roman invraisemblable292
i. La préface du traducteur des Voyages du capitaine Lemuel Gulliver (1727) de Desfontaines293
ii. Une Préface d'un roman invraisemblable: L'Histoire des imaginations de Monsieur Oufle (1710) de Bordelon295
NATHALIE KREMER, Conclusion306
JAN HERMAN, Conclusions générales: du dilemme du roman au paradoxe de la fiction - roman et mensonge310
i. Le roman et la dilemme310
ii. Le système et la crise311
iii. La préface et la paradoxe312
iv. Le pacte et la reconnaissance314
v. La Nouvelle Héloïse et le roman véritable316
Bibliographie322
Index342