Le Singe de Don Quichotte

BookLe Singe de Don Quichotte

Le Singe de Don Quichotte

Marivaux, Cervantes et le roman postcritique

Oxford University Studies in the Enlightenment, 368

1999

January 1st, 1999

Access Token
£65.00
READ THIS EBOOK

Details

Other Formats

Price

Description

Ce livre renouvelle notre compréhension de Marivaux. Il est une contribution à l’histoire du roman entre les dix-septième et dix-huitième siècles, et en définit conjointement la poétique, invitant a transformer nos modes de lecture et d’interprétation de la fiction d’ancien régime.
Il est centre sur les trois transpositions de Don Quichotte que Marivaux a écrites au cours des années 1710-1720: La Voiture embourbéePharsamon ou les nouvelles folies romanesquesLe Télémaque travesti. Un premier chapitre situe ces livres dans le cadre des ‘œuvres de jeunesse’ de Marivaux et des deux débats qui opposent classicisme et baroque, Anciens et Modernes. Un dernier dresse une typologie des lectures de Don Quichotte faites au dix-huitième siècle et en montre les enjeux successifs. L’idée directrice de ‘postcritique’ s’applique à la situation de Marivaux à l’égard de Don Quichotte: il détourne le propos critique de Cervantès, désormais lointain, pour le mettre en résonance avec la culture de son temps. Dans Le Télémaque travesti, il attaque, par une pratique ironique de l’imitation, deux fondements du classicisme, la croyance aux modèles et la confiance dans les vertus morales de la littérature. Avec La Voiture embourbée, Marivaux se sert du roman de Cervantès pour interroger le nouvel idéal aristocratique qui fonde la qualité sur la formation d’un style et la familiarité avec la culture, et y devrouvrir un avatar de la folie du mauvais lecteur. L’étude de Pharsamon introduit deux derniers aspects du travail de Marivaux: l’expression du merveilleux qui permet d’évoquer l’âme de ceux qui le goûtent, et une stratégie de la naïveté qui sait donner voix au monde des choses et des humbles.

Table of Contents

Table of Contents
Section TitlePagePrice
Cover1
Title Page6
Copyright Page7
Table des matières8
Introduction12
I. Les œuvres de jeunesse24
1. Marivaux face au classicisme25
Un effet rétrospectif25
Une critique timide29
Un effet d'éboulis33
Un débat avec le (néo)classicisme41
II. La mémoire48
2. L'inimitable roman de Don Quichotte53
Un modèle paradoxal53
Une critique du roman55
La satire du héros70
Le choix du sujet79
3. De l'imitation: Le Télémaque travesti89
Un père fouettard91
Du Télémaque travesti aux Aventures de Télémaque95
Des Aventures de Télémaque au Don Quichotte99
De Don Quichotte à l'Odyssée102
De l'Odyssée au Télémaque travesti105
III. Le rêve de l'écrivain114
4. Un nom de roman117
Un dispositif d'observation117
Une scène primitive119
Des êtres de discours125
Le fantôme du romancier130
Le sens d'un échec139
5. De la littérature: La Voiture embourbée145
Un regard d'écrivain146
Des goûts arrêtés153
Le secret de l'auteur157
IV. Le jeu de la fiction166
6. L'enfance du lecteur170
Dans le silence de la bibliothèque171
La composition enchantée174
Logique du merveilleux179
Logique du romanesque184
Digression: Les Aventures de *** ou Les effets surprenants de la sympathie192
7. De la naïveté: Pharsamon ou Les nouvelles folies romanesques206
Le simple récit208
Le fagotage215
La bigarrure217
Digression: Le Paysan parvenu ou Les mémoires de monsieur de M***222
V. Don Quichotte en France, de La Fausse Clélie à Jacques le fataliste234
8. Les usages d'un modèle: essai de typologie236
Les limites d'une enquête236
Filiations240
Une histoire des Lumières254
Identifications265
Conclusion: poétique de l'hétérogène275
Bibliographie280
Index292