Livres d’école et littérature de jeunesse en France au XVIIIe siècle

BookLivres d’école et littérature de jeunesse en France au XVIIIe siècle

Livres d’école et littérature de jeunesse en France au XVIIIe siècle

Oxford University Studies in the Enlightenment, 2021:02

2021

February 8th, 2021

Access Token
£65.00
READ THIS EBOOK

Details

Other Formats

Price

Description

Riche de ses éditeurs scolaires et de ses collections enfantines, le dix-neuvième siècle a-t-il inventé le marché du livre pour enfants? Dans la France du dix-huitième siècle, de nombreux acteurs s’efforcent déjà de séparer, au sein de la librairie, les lectures adaptées aux enfants et aux jeunes gens. Les rituels pédagogiques des collèges et des petites écoles, les stratégies commerciales des libraires, les préoccupations des Églises, les projets et les politiques de réforme scolaire, tous poussés par la fièvre éducative de la noblesse et de la bourgeoisie, produisent alors d’innombrables bibliothèques enfantines, plurielles et plastiques, avec ou sans murs. Cet ouvrage montre comment, à un ordre des livres dominé par les logiques des institutions scolaires et des métiers du livre, se surimpose à partir des années 1760 une nouvelle catégorie, celle du « livre d’éducation », qui ne s’identifie plus à un lieu, mais à un projet de lecture, et s’accompagne de l’émergence de nouvelles figures d’auteurs.

Alors que les études sur la littérature de jeunesse poursuivent partout leur développement et leur structuration, ce livre dialogue avec les dernières recherches européennes sur la question. À l’inverse des travaux littéraires, il part, non des auteurs et des textes, mais des objets et de leurs manipulations. Son originalité est d’apporter un regard historien sur ces questions, en articulant histoire du livre et de la librairie, histoire de l’éducation, histoire des milieux littéraires et de la condition d’auteur.

---

With its wealth of educational publishers and children's collections, did the nineteenth century invent the children's book market? In eighteenth-century France, many people were already trying to separate the literature suitable for children and young people within the bookstore. The pedagogical rituals of colleges and small schools, the commercial strategies of booksellers, the concerns of the churches, the projects and policies of school reform, all driven by the educational fever of the nobility and the bourgeoisie, produced countless children’s libraries, plural and plastic, with or without walls. At the beginning of the century, the ordering of books was dominated by the rationale of educational institutions and the book trade: this book shows how a new category emerged from the 1760s onwards, that of the "educational book", which was no longer identified with a place, but with a literacy project, and which was accompanied by the emergence of new authors.

As studies on children's literature continue to be developed and shaped in many areas, this book is in dialogue with the latest European research on the subject. In contrast to literary studies, this research does not start from authors and texts, but from objects and their uses. Its originality lies in the fact that it provides a historical perspective on these issues, articulating the history of books and bookshops, the history of education, the history of literary circles and the status of the author.

Author Information

Emmanuelle Chapron est professeur d’histoire moderne à Aix Marseille Université et directrice d’études cumulante à l’Ecole pratique des hautes études. Elle est spécialiste d’histoire du livre et des bibliothèques dans l’Europe du XVIIIe siècle. Elle s’intéresse actuellement à la question des archives dans les bibliothèques. --- Emmanuelle Chapron is Professor of Early Modern History at Aix Marseille University and the Ecole pratique des hautes études (Paris). She is a specialist in book and library history in 18th century Europe. She is currently working on the issue of archives in libraries.

Table of Contents

Table of Contents
Section TitlePagePrice
Cover1
Table des matières7
Liste des figures11
Remerciements15
Introduction17
Pour une histoire des catégories éditoriales19
Les catégories de l’historien24
L’enfant lecteur: des discours aux pratiques28
I. L’Ancien Régime du livre d’école37
Chapitre 1: Le livre aux petites écoles39
Le livre d’école sous le contrôle de l’Eglise41
Ce que fabrique l’école71
La ‘fantaisie des familles’61
Chapitre 2: Lire au pays latin87
Livre classique et pratiques pédagogiques88
Travailler avec ses livres au collège102
L’autre bibliothèque: lectures adolescentes117
Chapitre 3: ‘Le pain quotidien des libraires de France’131
Livre scolaire et administration de la Librairie132
Des marchés au marché145
Chapitre 4: Vendre: le sens des lieux et l’ordre des livres163
Occuper le terrain163
L’ordre des livres172
II. Des livres pour les nouveaux Robinsons 179
Chapitre 5 : Réformer l’éducation nationale181
La possibilité d’une réforme182
Les mêmes livres pour tous: échecs, résistances et évolutions masquées195
Le manuel de la petite école206
Chapitre 6: Modernités pédagogiques211
Lire et travailler en pension212
Les visages de l’éducation particulière220
Chapitre 7: La nouvelle librairie pédagogique239
L’essor des nouveautés pédagogiques239
Inventer l’enfant lecteur256
Chapitre 8: L’invention de l’auteur pour la jeunesse275
Ecritures ‘avec’ et ‘sans qualités’275
Ecrire pour la jeunesse au dix-huitième siècle: une affaire de femmes?301
Chapitre 9: Comment on écrit un livre pour les enfants311
Espaces classiques de la lecture313
Comment on écrit l’histoire320
Le roman de la jeunesse328
Conclusion351
Sources357
Sources manuscrites 357
Ouvrages imprimés et sources éditées364
Bibliographie377
Index403