Comma

La collecte d’archives sonores, outil de médiation et de valorisation aux Archives de Rennes

Comma (2014), 2014, (1-2), 167–177.

Abstract

Nos archives sont souvent partielles, voire partiales. C’est à partir de ce constat que les Archives municipales de Rennes ont engagé depuis 2009 plusieurs projets de médiation visant à compléter l’histoire institutionnelle de la municipalité par des témoignages d’habitants et d’acteurs du territoire.

Cette contribution à l’identité locale vise, plus largement, à inscrire les Archives comme un établissement central dans la conservation et la diffusion de la mémoire collective. Trois projets s’inscrivent dans cette dynamique, avec néanmoins des publics et modes d’intervention sensiblement différents. S’agissant des traits communs de ces projets, la collecte des témoignages s’est systématiquement accompagnée d’une collecte de documents (photographies, correspondance, etc.) personnels, le plus souvent sous la forme de dons numériques (le propriétaire conservant l’original et les Archives pouvant exploiter le substitut numérique). Les témoins sont, eux, différents suivant les projets : habitants d’un quartier à l’histoire diverse, entre cité d’urgence, arsenal et vie agricole et maraîchère pour « Regards neufs » ; résidents des maisons de retraite publiques pour « Passeurs d’archives » ; acteurs du commerce pour « Quand le commerce se raconte ». Ces expériences témoignent du rôle central que peuvent jouer les Archives dans l’appropriation d’une histoire et d’une identité locales par des habitants. Le territoire d’une métropole de 210 000 habitants offre un support pertinent pour des actions adaptées à chaque contexte, tout en permettant un enrichissement non négligeable des collections des Archives par des contributions individuelles.

Access Token
£25.00
If you have private access to this content, please log in with your username and password here
If you have private access to this content, please log in with your username and password here

Details

Author details

Nenaon, Violaine Tissier-Le